Date de publication
Lundi 18 juin 2007

District triple light clamp Standard " peak " grün,


Retour au début

Bauer 2N S18 Nexus 2N Bauer Protège-tibias Senior 2e24f1

On pourrait penser que classer les êtres vivant est une activité maîtrisée des naturalistes amateurs, des enseignants et des utilisateurs de la nature (agriculteurs, sélectionneurs, agronomes, pharmaciens, vétérinaires, paysagistes, conservateurs de parcs et de musées, etc.). Il n’en est rien.

BABOLAT rh9 Bag Sac Pro Line Badminton Raquette De Tennis Sac thermobag,D80D Skateboard Roues Rocker roues coulissante roues Wearproof Skate Entertainmen,

C’est mal connaître le contexte. Récemment, à l’occasion d’un changement de programme, beaucoup d’enseignants du secondaire découvrirent qu’ils n’avaient jamais classé, et que ce que les programmes et les livres scolaires présentaient comme de la « classification » n’en était pas...

Retour au début

Dans les livres scolaires, on confondait encore il y a quelques années trier, assigner et classer. L'erreur la plus courante consistait à présenter une clé de détermination comme une classification (voir Fig. 1).

Figure 1 : Classification des êtres vivants d'un livre de 6ème
Clé de détermination d'un livre de 6ème

Trier, ce n’est pas tracer des ensembles, ce n’est pas créer des groupes. C’est simplement séparer un échantillon d’objets en fonction d’arguments arbitraires. Au sein de cet échantillon, on discrimine, on distingue. La clé de détermination est un chemin décisionnel au cours duquel, à partir des attributs présentés par une espèce, l’utilisateur s’oriente vers le nom de l’espèce. C’est une sorte de jeu de piste le long d’une arborescence décisionnelle (Fig. 2). Pour fabriquer la clé de détermination, le concepteur a procédé par tris successifs, qu’il a organisés en une série précise de décisions à prendre. L’utilisateur, lui, ne trie pas vraiment mais s’oriente dans le produit de ce travail.

Figure 2 : Clé de détermination simplifiée
Clé de détermination simplifiée
Inspiré du livre de SVT de 6ème des éditions Hachette.
Cliquer sur l'image pour une version agrandie.

Candi Fille Recréation Intérieur Extérieur Roller Skate avec Nylon Plaques,Blazer Pro 4-Spoke Stormer Scooter Roue - 100 mm Alloy Metal Core,

Remarque : certaines clés de détermination se contentent d’aboutir à de grands groupes du vivant. D’autres aboutissent à des noms d’espèces mais signalent, le long du cheminement, des noms de groupes, fonctionnant comme des « balises ». Sur telle branche de l’arbre décisionnel, on indique qu’on entre dans les vertébrés, dans les rosacées, etc. Ces balises ont certainement contribué à entretenir la confusion entre clé et classification.

Bauer 2N S18 Nexus 2N Bauer Protège-tibias Senior 2e24f1

Pour nous, c’est regrouper des objets dans un ensemble, faire un lien entre ces objets qui fait sens. Cet ensemble est un concept. Il est argumenté : on met ensemble des objets parce que certaines de leurs propriétés sont partagées par tous (Fig. 3). Ensuite il faut nommer ce concept.

Figure 3 : Classement de différents êtres vivants
Classement de différents êtres vivants
Cliquer sur l'image pour une version agrandie.

Caoutchouc poisson 28 cm Fox rage NSL -668 + owner gigue Crochet + 150m spiderwire,Balzer Trout Attack Clignotants Stardust Blanc-Orange 6.5 g,CHRONOSPORT SET 2 JOUEURS TENNIS DE TABLE LOISIRS 80026,

La classification construit des ensembles -des concepts- emboîtés les uns dans les autres. Au sein des oiseaux, il y a les psittaciformes, les falconiformes, etc.

Marque: siehe Artikelbeschreibung
EAN: Non applicable Numéro de pièce fabricant: 151111111

Encore une fois, la classification n’a pas pour vocation d’être pratique. Elle nous parle du monde qui existe, selon un « cahier des charges » qui a été fixé, et qui édicte la nature des concepts qui sont créés. C’est tout le contraire de la clé de détermination, qui, elle, a pour vocation d’être pratique et ne dit rien sur le monde. Il existe des naturalistes qui préfèrent les « anciennes classifications » parce qu’ils les trouvent « pratiques ». En fait, il ne s’agit pas de véritables classifications, mais d’un double mélange (Fig. 4), d’une part de classification et de clé de détermination, d’autre part d’un mélange de multiples cahiers des charges, linnéen typologistes (qui relève de concepts d’un autre temps), écologico-adaptatifs (qui relève de concepts différents) et phylogénétiques (qui relèvent de concepts modernes que les classificateurs ont décidé de créer). On reproche parfois aux scientifiques de compliquer la classification, de faire des classifications « pas pratiques». On exige parfois qu’une classification donnée soit pratique parce qu’on n’a pas compris que c’est elle qui créé les concepts. On n’entend personne dire que le nombre d’objets astronomiques ne rend pas « pratique » la compréhension de l’univers, ni qu’il n’est pas « pratique » d’avoir plus de 120 éléments dans la table de Mendeleïev. Le monde est ce qu’il est ; la science doit en rendre compte rationnellement et ne peut dans son exercice subir les contraintes de l’utilisation des connaissances. En revanche, dans un but pédagogique, on peut toujours simplifier une classification scientifique.

Figure 4 : Mélange de classification et de clé de détermination
Mélange de classification et de clé de détermination
Cliquer sur l'image pour une version agrandie.

Dancing Crab Hybrid Micro Spinner Bait 10 grams 05 (3249) Little Jack,

Bauer 2N S18 Nexus 2N Bauer Protège-tibias Senior 2e24f1

Supposons que nous ayons devant les yeux une série d’ensembles emboîtés, avec pour chacun des arguments justifiant leur regroupement. Supposons que nous ayons un objet dans les mains. Assigner consiste à replacer cet objet dans le bon ensemble, en observant si ses propriétés correspondent aux justifications données pour chaque ensemble (Figure 5).

Figure 5 : Exemple d'assignation ou rangement
Assignation ou rangement
Cliquer sur l'image pour une version agrandie.

Les mathématiciens spécialisés dans la classification nomment cette activité « ranger ». Certains enseignants parlent de « placer », ce qui est juste également. Notons toutefois que pour certains enseignants, si trier était synonyme de discriminer des objets selon un critère discontinu, ranger consistait à discriminer selon un critère continu. Dans ce dernier cas, « ranger » deviendrait en quelque sorte synonyme de « ordonner ».

Retour au début

Bauer 2N S18 Nexus 2N Bauer Protège-tibias Senior 2e24f1

Billabong Unity Long Sleeve Matériel Pour Surf Rashguard - Red Toutes Tailles,Blunt Envy Turquoise 120 mm-Roue Avec Roulements,Baseball Jersey Small New York Yankees Giancarlo Stanton,

Remarque : on pourra parfois être surpris de trouver dans un musée d’anciens noms comme « poissons », « reptiles », « invertébrés », etc. Cela tient à de multiples raisons sociales et historiques -relevant de l’histoire des hommes comme celle des sciences- qui seraient longues à exposer ici. Plusieurs musées en France ont déjà entamé une profonde restructuration de ce qu’ils présentent de cette discipline, la systématique.

Bauer 2N S18 Nexus 2N Bauer Protège-tibias Senior 2e24f1

Le cahier des charges modernes des classifications en sciences naturelles est de rendre compte des origines de ce qui existe. On va mettre dans un ensemble des êtres vivants non pas par ce qu’ils font, non pas par la façon dont nous les utilisons, mais par leur communauté d’origine. Notons que ce cahier des charges est déjà très ancien. Les classifications « naturelles » des seizième, dix-septième et dix-huitième siècles entendaient restituer, dans une pensée créationniste fixiste, un ordre intrinsèque à la Nature qui n’était autre que celui voulu par le créateur à l’origine du monde. Karl von Linné (1707-1778) écrivit lui même que la systématique était une « science divine » et qu’elle avait pour but, à travers la classification, de rendre intelligible le plan du créateur. Ce cahier des charges –parler des origines- n’a pas changé. Seulement, nos idées sur ce qui est à l’origine des espèces, elles, ont changé. En 1859, Charles Darwin (1809-1882) fixe explicitement le nouveau cahier des charges des classifications en sciences naturelles : comme les espèces ont évolué dans le passé, elles sont plus ou moins apparentées entre elles ; et c’est donc l’ascendance commune qui justifie les groupes fabriqués par la systématique, et non pas « quelque plan inconnu de création ». C’est par les attributs possédés en commun par des espèces qui ne se croisent plus aujourd’hui qu’on a les meilleures chances de détecter l’apparentement. Ce point d’histoire des sciences est, pour les enseignants, important à noter à deux égards :

Bones - Spf P5 Deathbox Roues Stakeboard - 81b Skate Park Formule 60, 58 56mm,Carp Pop Ups terne jaune orange 16 Mil 10,20 sacs et 50 pot CV Tackle,Casque De Protection Tête Sport Nautique Casque à Haute Resistance Durable,

Deuxièmement, il a fallu attendre un siècle après Darwin pour que les scientifiques trouvent les moyens de réaliser son cahier des charges. Entre temps, on a multiplié le cahier des charges de la classification « naturelle ». La systématique qui s’est appelée elle-même « éclectique » voulut parler non seulement des liens d’apparentement, mais aussi d’écologie, d’adaptations « majeures », des « grandes transitions », de « complexité croissante ». Ces différentes propriétés se contredisant parfois entre elles quant à leurs résultats classificatoires, et par manque de cahier des charges univoque, ces méthodes ne réussirent qu’à pérenniser une bonne part des vieux cadres linnéens en les rhabillant d’évolution tout au long des deux premiers tiers du vingtième siècle. Ceci explique le retard pris par l’enseignement, et au premier chef ceux des premier et second cycles universitaires

Retour au début Retour au début
Gilles Camus, La classification du vivant, mode d'emploi, Planet-Vie, Lundi 18 juin 2007, https://planet-vie.ens.fr/article/1925/classification-vivant-mode-emploi, voir